série corps

 10e phase (2015-...) 

Je me suis intéressé à l'impression dans ses multiples sens :

De ce que l'on peut ressentir, à ce qu'on peut littéralement imprimer.

Qu'est-ce que notre corps pour nous-même, pour les autres? La perception de notre corps est-elle différente pour nous que pour les autres? Certainement. Mais notre corps ne change-t-il pas selon s'il est regardé par un autre, observé, voire désiré? Peut-il alors s'exprimer différemment, se révéler?

C'est du regard que naît le désir. Pas uniquement de l'observateur vers l'observé. Le désir de l'observé peut aussi être généré par le regard de l'observateur.

En utilisant l'impression directe, il n'y a pas de faux-semblant, il n'y a pas d'artifice, c'est la vérité crue, directe. Mais malgré tout ce n'est qu'une impression. C'est seulement ce qui peut rester d'un contact. Tout comme ce que peut laisser un corps à un autre.

Avec cette démarche, c'est aussi un cumulatif de mon parcours, mes influences picturales et ma formation de graphiste.